Il a grandi à Clermont et garde pour notre ville une indéfectible affection. Expert du ballon rond, présentateur du Canal Football Club, de J+1 et de L’Équipe du dimanche sur Canal+, Hervé Mathoux reste en toutes circonstances d’un calme et d’une élégance bluffante dans un milieu parfois prompt au débordement. Avant de commenter en première ligne l’Euro 2016, il répond à Zap.


Premier costard de rédac-chef du Canal Football Club ?
Dès la création de l’émission en 2008, je n’adhère pas trop à l’idée du présentateur détaché du contenu, j’aime mettre les mains dans le cambouis.

 

La formation et le parcours qui t’ont conduit à porter un costard de rédac-chef du Canal Football Club ?
Clermont bien sûr ! Le collège Oradou puis le lycée Jeanne d’Arc enfin la fac de Lettres avant de partir à Paris pour l’école de journalisme.

 

Meilleur moment de ta vie en costard de rédac-chef du Canal Football Club ?
Le lundi matin quand on débriefe l’émission de la veille et qu’on commence à se pencher sur la prochaine.

 

Pire moment de ta vie en costard de rédac-chef du Canal Football Club ?
Peut–être le jour où l’avion privé que nous avions affrété pour Zidane est tombé en panne, c’était une édition spéciale ZZ, il est arrivé alors que l’émission avait débuté depuis 50 minutes, on a fait du funambulisme.

 

Plus grand risque pris alors que tu portais le costard de rédac-chef du Canal Football Club ?
Me changer seul dans une loge avec Pierre Menès.

 

Équipe préférée ? Film préféré ? Livre préféré ?
Équipe préférée, le Clermont Foot bien sûr. Films : la série des OSS 117, pour moi le summum de l’humour. Et livre : le dernier de mon frère Laurent Mathoux « Du creux du monde au bout de l’enfer », un livre d’espionnage dont l’action se passe notamment à Thiers et à Clermont (éditions Adequat, je fais la pub).

 

Propos les plus drôles entendus lors d’une émission du Canal Football Club ?
Peut-être « Je pars au Qatar parce que le projet sportif est intéressant ». Non ?

 

Dernière soirée très arrosée en costard de rédac-chef du Canal Football Club ?
Dimanche dernier, on fêtait les dernières conjuguées du CFC, de J+1 et de L’Équipe du Dimanche, une vraie famille…

 

Être habillé en costard de rédac-chef du Canal Football Club, avec les filles, ça aide ?
Le problème c’est qu’à un moment il faut l’enlever.

 

L’homme du milieu du Foot que tu admires le plus ?
Pas d’idole, l’admiration n’est pas une bonne option dans notre métier, je trouve le respect plus approprié. Et je respecte tout le monde.

 

Un pronostic pour cette Coupe d’Europe 2016 ?
L’art du pronostic est difficile, moins on connaît le foot, plus on a de chance d’avoir juste… Ce n’est pas un pronostic mais j’ai envie d’y croire pour les Bleus.

 

Ton joueur préféré ?
Michael Bessaque quand il jouait au Clermont foot.

 

3 ARTICLES SUCEPTIBLES DE VOUS PLAIRE